Un vexillologue à Cour-Cheverny !

Dans son dernier numéro, La Grenouille vous demandait si vous connaissiez la signification des drapeaux visibles dans le jardin d’une maison de Cour-Cheverny : hé bien c’est tout simplement parce que Jean-Pierre Marquet, qui habite là, est un Vexillologue. Vous voilà renseigné(e) !.. 
Pour celles et ceux qui, comme La Grenouille, ne connaissent pas ce terme, voici quelques éclaircissements : Le vexillologue est un collectionneur de drapeaux et étendards. Voilà, vous savez tout, ou presque ! Jean-Pierre Marquet : « Le mot vexillologie vient du latin vexillum qui signifie emblème, bannière. Les Romains étaient grands consommateurs de ces vexilla destinés à reconnaître les armées entre-elles mais aussi à donner de l’apparat aux fêtes et cérémonies. Il désigne la discipline relative à l’étude des drapeaux, de leur histoire et de leur symbolique ». 
Jean Pierre et sa collection
Un drapeau représente bien davantage qu’une simple pièce d’étoffe. Il traduit de manière symbolique le message qu’une collectivité (État, peuple, nation, communauté ethnique et culturelle...) ou qu’une personne (chef d’État, ministre, général...) entend délivrer au monde environnant et dans lequel elle proclame ses valeurs fondamentales, ses croyances, sa culture, et révèle son identité. » (1) 

Jean-Pierre collectionne depuis 40 ans les drapeaux (il en possède plus de cent), mais aussi bien d’autres objets qui se rapportent à la symbolique des états ou des régions : oriflammes, bannières, fanions, et même les hymnes nationaux (dont certains ne comportent pas de paroles, comme celui de l’Espagne – observez des sportifs espagnols, ils ne chantent pas lors des cérémonies d’avant matches internationaux… et les supporters chantent « lalala »…). 

La Grenouille s'intéresse
aux drapeaux
Certains drapeaux de la collection ont une histoire, comme celui de la République Centrafricaine, qui flottait sur le château de l’Empereur Bokassa à Neung-sur-Beuvron, retrouvé sur un vide-grenier, ou cet autre qui servait de drap à un original sans doute très « patriote »… 
Toute cette collection amène Jean-Pierre à faire des recherches sur chaque pays, et lui permet de très bien connaître leur histoire et leur évolution : par exemple l’éclatement de l’URSS en 1991 (naissances de 15 états indépendants), puis de la République de Yougoslavie (7 nouveaux drapeaux !), ou le regroupement d’autres pays (RDA et RFA, Nord et Sud Vietnam, etc.). Certains drapeaux évoluent, comme celui de l’Afrique du Sud après la fin de l’apartheid en 1991. Bref, histoire et géographie sont intimement liées. 
Fête Nationale de ???

En principe (mais ce n’est pas systématique), Jean-Pierre, hisse le drapeau le jour de la fête nationale du pays concerné. Vous allez pouvoir maintenant vérifier qu’il est à jour ! 

En parlant de collectionneur(euse), savez–vous cher(e) lecteur(trice) que vous êtes un(e) Ranuculophile (collectionneur de Grenouilles) ? Vous devez en posséder au moins 22 ; une de plus chaque trimestre depuis 5 ans !... 
Si vous partez en voyage, n’oubliez pas de rapporter un drapeau à Jean-Pierre, il lui en manque encore quelques-uns ! 

Source : (1) Société française de Vexillologie : http://sfvexillo.pagesperso-orange.fr/

Le Triton - La Grenouille n°22 Janvier 2014