LA GRENOUILLE DE CHEVERNY - Poème de Bernadette GAVEAU (Cour-Cheverny)

LA GRENOUILLE DE CHEVERNY
Je dis la pluie et le beau temps,
J’aime la pluie si douce pour ma peau tachée
Sur laquelle elle coule sans la détacher,
J’aime sauter dans les flaques d’eau autour des étangs,
Ou dans l’herbe pour attraper les insectes,
J’aime surprendre les promeneurs du chemin des Boeufs,
Mais je n’aime pas que l’on m’attrape ou que l’on me touche,
j’attends que ça se calme et je continue mes activités :
Bouger de droite, de gauche sans que personne me voit.
Au printemps je me mets à chanter et, avec mes amies
Toutes ensemble réunies, nous donnons un vrai concert.
Mais à la fin de l’automne tout redevient calme,
Je me cache pour passer l’hiver car le gel est mortel pour moi.
Ainsi aux beaux jours je peux à nouveau chanter la pluie
Et retrouver sur le chemin des Boeufs les promeneurs
Qui comme moi aiment tant la forêt de Cheverny.

Bernadette Gaveau (Cour-Cheverny)

La Grenouille n° 18 - Janvier 2013