Contre Nature - Poème

CONTRE NATURE

Un matin, un petit hibou
S’est perdu, tout fou
Cliquez sur l'image pour l''agrandir

Par la lumière aveuglé.
Il attendit l’obscurité
Pour retrouver son nid douillet,
Compagnie et sécurité.
Comme ce petit hibou paumé
Sommes aveuglés par le progrès
Nous ne voyons pas la poubelle
Qui restera éternelle.
Que faisons nous de la terre,
Du ciel et de la mer ?
Insouciants, dans une posture
Résolument contre nature,
Nous consommons sans détours.
Est ce pour toujours ?
Nous cassons sans savoir,
Et pleurerons bien trop tard .

Madame Castor - La Grenouille n° 29 - Octobre 2015