Le Tai-Chi-Chuan à Cour-Cheverny

La Grenouille tenait à vous faire découvrir cet art mystérieux à l’aspect « martial ». 
Elle a donc rencontré Robert Pichereau qui a créé en 2008 cette activité sur Cour-Cheverny (devenue une section de l’ESCCC – Président de la section : Alain Leforestier) et qui en est toujours l’animateur. 
Robert Pichereau a pratiqué plusieurs arts martiaux avant de rencontrer en 1995 Raymonde Héliès, (affiliée à l’Association internationale de Tai Chi Chuan Yang Chenfu) qui l’a initié au Tai-Chi. Il pratique donc depuis plus de 15 ans et poursuit sa formation afin de mieux transmettre aux autres ce qu’il a appris (stages avec Gabriel Maradan et Tuan Luong - Chinois de France).
L’association compte dès la première année 35 participants et une quarantaine aujourd’hui (dont 30 sont membres depuis le début). 

Mais comment définir le Tai-Chi ? Originaire de Chine, cet art ancestral (aussi appelé boxe du Tai-Chi) constitue l’une des 5 branches de la médecine chinoise traditionnelle, celle des exercices énergétiques. Conçu pour développer le corps et l’esprit, il consiste en la réalisation de mouvements fluides et circulaires exécutés lentement, de techniques respiratoires et de concentration. Ces techniques sont basées sur le principe taoïste des deux énergies complémentaires le Yin et le Yang. 

Robert Pichereau insiste sur la difficulté de cette discipline qui est peu spectaculaire mais qui demande du travail, une constance et une persévérance certaine : «Les débuts sont ingrats ! Essayer de suivre, par mimétisme dans toutes les directions de l’espace, en tentant de coordonner les articulations de tous les membres, est pour le moins inhabituel et laborieux. On a l’impression de cent mille choses à voir et à faire en même temps».
Le Tai-Chi fait appel à l’énergie interne, il faut-être à l’écoute de son corps ; il vise, entre autres, à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculo-squelettique et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. Grâce à son côté méditatif et à l’extrême précision des gestes, il permet d’apaiser le mental et d’améliorer la concentration, la vivacité d’esprit et la mémoire. Le Tai-Chi peut se pratiquer de différentes manières : traditionnelle, sportive, martiale. 
À Cour-Cheverny, la pratique est traditionnelle pour être accessible au plus grand nombre. Il n’y a pas de compétition.

C’est à la salle Gabrielle (ancienne gare) à Cour-Cheverny que les cours sont donnés les lundis et mardis de 15 h à 16 h 30 et de 18 h 30 à 20 h.

Pour tous renseignements : 
Tél. : 02 54 79 99 81 
Mail : ladanseduchi@gmail.com 
ou le blog de l’association :  http://taichichuanesccc.over-blog.com 

Le Héron - La Grenouille n°13 - Octobre 2011